Forum Rpg basé sur le manga Kuroshitsuji
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un petit peu froid.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pleasance Primavera

avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 17/04/2009
Localisation : Glacée dans la neige.

MessageSujet: Un petit peu froid.   Mer 29 Avr - 15:37




Une rivière. Des arbres. Un soleil. Du brouillard.
Bienvenue dans les forêts d’Angleterre ! Très accueillantes, vous pourrez apercevoir en penchant rien qu’un petit peu la tête que l’écureuil là bas s’en va en courant. A cause de qui ? Vous ? Ou bien ces êtres étranges dont on entend le nom et ignore le visage. C’est êtres plus obscures que le feuillage en plein milieu de la nuit, c’est être que rien n’arrête, que tout propage, et qui n’existent uniquement que sous forme de rumeurs. Des fantômes, des ombres, du vent qui se glisse subrepticement derrière vous pour vous caresser la nuque, et ces lèvres glacées qui viennent vous embrasser dans le dos. C’est la forêt, et tous ces petits êtres, toutes ses divagations et ses délires qui la construisent. C’est la forêt, peut être hantée, et certainement dangereuse. C’est la forêt, et qui sait, si un jour vous en sortirez…

C’était le matin. Les couleurs de l’aube étaient froides et plongeaient dans une palette de tons bleus et pâles. Le tranchant des grands arbres noirs coupaient ce ciel de printemps qui faisait fondre la neige, cette neige qu’elle détestait tant… Pleasance. C’est elle qui déteste cette matière froide et compacte, ce bloc de glace caché sous une apparence douceâtre mais qui, dans le dos, immobilise les gens, blesse les gens, fige les gens, tue les gens. D’où provient cette aversion pour cette eau innocente ? Elle-même l’ignore, mais c’est avec un soupir qu’elle remercie le printemps d’être enfin arrivé, et apprécie les doigts du soleil effleurer son visage avec mollesse. Mais, question philosophique : apprécierai-t-elle l’hiver si celui-ci se nommait printemps ? Ne trouvez vous pas que l’on attache une trop grande importance aux mots, avec ces définitions, nombre et genre, avec ces lettes qui ne sont ni plus ni moins que des gravures dans du bois, des tâches sur du papier ? Il faut juste regarder. Ouvre tes grands yeux vermeils Pleasance, et dévore le paysage qui t’ouvre grand les bras. Traverse le brouillard, toile d’araignée accroché à tous les troncs, suis la rivière, faisceaux d’argent dans une terre grisâtre, et vis, tout simplement, même si tu es morte, même si tu ne pourras plus jamais mourir, même si tu es un démon. Avant tout, tu es une enfant, alors vis !

Déambulant entre les racines, pauvre corps sous alimenté, la jeune enfant attendait son maitre. Pas seulement en ce moment, mais depuis plusieurs semaines déjà. Elle attendait un appel, une détresse qui la ferait surgir de l’ombre et devenir enfin son majordome, et pas celui de la nature qui se plait à l’échouer à droite a gauche, qui s’amuse à détériorer ses fin fils de soie qui font office de chevelure, et qui se régale à la creuser plus qu’elle ne l’est déjà. Cela lui plait-il de paraître encore plus petite, encore plus enfant ? Evidemment, car les plus grands sont les enfants ! Les plus justes, les plus gentils, ceux qui ne méritent pas la mort. Sinon, les autres ? Eh ben, eux ils doivent mourir, et je me chargerai de leur cas ! songea-t-elle en sautillant par-dessus une racine.

L’instant d’après, ses petons effleurèrent une surface presque aussi froide que la neige qui s’amollissait en contact de la chaleur. La rivière, rideau nacré parsemé ça et là de gros cailloux qui doivent faire bien mal si on les heurtent, s’était emparé d’un morceau de peaux de la majordome. C’est froid. Alors qu’au printemps ça se réchauffe, mais c’est glacée à cause de cette fichue neige ! Les joues d’un blanc maladif de Pleasance s’empourprèrent d’un coup d’une colère inexpliquée, d’une colère d’enfant. Lorsqu’on est immature, les sentiments prennent si facilement le dessus qu’il en devient difficile de conserver un certaine calme, et tout penche dans l’excès. C’est pour ça que, dans une horreur de ces pâles particules qui jonchaient encore le sol, elle en saisit dans ses mains décharnées et s’exclama, furieuse :

« Tiens, prends ça ! »


Et elle envoya valser le petit paquet. La boule de neige, lancée par une force pathétique, traversa une dune et s’écrasa dans un drôle de bruit.

« Ouch ! »


Pleasance se redressa, curieuse. Avait-elle touchée quelqu’un ? Sa petite bouille de gamine bascula sur la gauche lorsqu’une forme se déguisa entre les arbres…
Mais faites attention, que vous soyez seuls, que vous soyez dix, la forêt reste toujours dangereuse. Non, elle n’est pas hantée par des créatures inconnues, mais par des créatures que Pleasance connaît bien…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academy-cross.jdrforum.com/forum.htm
Lisa Miller

avatar

Messages : 301
Date d'inscription : 18/04/2009
Age : 22

MessageSujet: Re: Un petit peu froid.   Mer 29 Avr - 23:27

• Dans les rues de Londre, deux jeunes filles se promenaient.. promener? Non, ce n'était pas vraiment le verbe qui convient car elles étaient bien dans les rues de Londre.. mais elles étaient arrivées devant un petit chemin qui se coupait pour aller dans une forêt.. mais il n'allait pas directement dans la forêt non, il s'arrêtait juste là, devant le par terre de neige.. En faite, c'est assez compliquée à expliquer mais on peu dire que se chemin ne s'aventure pas très loin par rapport aux deux jeunes filles. Lisa toujours en short et Laura toujours en robe... Lisa soupira, pas de bol il ne neigeait pas mais il faisait aussi froid que tout à l'heure si ce n'était plus. Lisa tenait toujours la main de Laura et oui depuis tout à l'heure qu'elles avaient courut Lisa ne lui avait toujours pas lâchée la main, accro? Peut-être enfin c'est sa cousine quoi de plus logique que de tenir à elle, elle tenait à Laura comme si c'était sa jumelle.. oui en gros, c'était sa jumelle mais de coeur même si elles étaient liée par le sang, elles n'étaient que cousines se qui n'était pas suffisant pour Lisa.. De toute façon pour Lisa rien n'était suffisant enfin au niveau des relations. Elle voulait toujours avoir plus d'amis, famille.. etc. C'était bizarre mais Mademoiselle Miller était comme ça et cela était ainsi ou rien enfin.. Elles continuaient de marcher puis Lisa avait finalement lâchée la main de Laura.. Si elle avait put, ses joues seraient envahie par ses larmes.. pourquoi? Parce qu'elle avait peur, oui peur de ne plus retrouvée son frère, de le revoir, de le serrer dans ses bras.. Louis était sa moitié, son jumeau..

• Toujours perdue dans ses pensées, Lisa entendit un Tiens, prends ça ! Puis un petit crie. En effet, un petit caillou avait été lancer et il avait atterrie sur Laura [comme par hasard XD]. Lisa tira la main de Laura pour l'amener derrière les buissons, d'où provenait la voix. Elle vit ensuite une fille.. Lisa écarquilla les yeux, vraiment belle [non pas de penser please x)] Des longs cheveux blancs et des yeux rouges.. rouge comme le sang, Lisa secoua la tête pour penser à d'autres choses moins désagréable c'est donc avec un grand sourire et un petit signe que Lisa s'approcha avec Laura de la demoiselle


-Bonjour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura Moonlight

avatar

Messages : 205
Date d'inscription : 17/04/2009
Age : 22
Localisation : Devant mon ordi ou en train de lire ou quelque part... Que de choix!

MessageSujet: Re: Un petit peu froid.   Ven 1 Mai - 15:12

[Heeeeey méssante XDDD mais pourquoi moiiiiii (réponse: parce que toi u_u’) meuh! Bon, je tape le message >< alleeeeeeeeeez trouve le moyen de t’y mettre Delphine >< raaaaaah… Bon voila ^^ (la solution: voir des images de Kuroshitsuji ^^, ça fait un bien fou quand on est accro u_u) le seul truc c‘est que j‘ai mal a la tête, donc vous attendes pas a un post très très longs ^^’ désolée…]

Elles était sorties de la ville, celle aux cheveux blonds dorés et celle aux longs cheveux bleu turquoise, toutes les deux Lisa et elle. Deux cousines, inséparables depuis leurs retrouvailles. Et unies dans leur recherches de Louis, jeune garçon de quatorze ans disparu qu‘elles cherchaient depuis qu‘elles s‘était retrouvées il y a quelques temps jours ou heure. Elle avait cru l’apercevoir partant vers la foret et devait s’accrocher a toutes les pistes menant a Louis, frère jumeau de Lisa, la blonde comme les blés (et aussi blonde inté… J‘ai rien dit, rien penser oublierez XD), et donc cousin de Laura, celle aux longs cheveux bleus, qui allait finir par tomber dans les reste de neige, enfin plutôt glisser dans les restes de neige, s’ils continuait a pousser, même si ça risquait plutôt d‘arriver. Enfin, bon, voila quoi (vachement francaise ta phrase Laura XD) c’est comme ça, c’est comme ça. Et elle n’allait pas aller chez le coiffeur, puisque le seul coiffeur qu’elle connait n’accepte de coiffer que les filles aux couleurs de cheveux a peu près normal. Et bleu turquoise, en général, c’est pas vraiment une couleur très très normal. (vous savez maintenant pourquoi Luka, Miku et Gackpoid ont les cheveux longs XD Kaito… Nan mais lui voila quoi u_u) C’est en pensant a ça, que l’adolescente se prit… Une boule de neige sur la tête (heeeeey faut pas être aussi maladroite ma pauvre, fait gaffe ou tu marche!). Elle eu a peine le reflexe de dire:

« Ouch (faut pas oublier, et c‘est pour relier nos post ^^)»

Alors qu’elle sentait l’eau devenir beaucoup moins froide, et dégouliner le long de ses cheveux, qui servait surement de toboggan vers le sol aux quelques gouttes, Lisa l’entrainait vers une petite fille. Dix ans environ en apparence, mais très maigre (au passage, il est dit dans le manga que les démons n’ont pas besoin de manger ^^’), elle ne mangeait surement pas assez. Une allure assez bizarre, mais ses longs cheveux blancs, comme la neige qui fondait en ce moment même ainsi que ses yeux rouge rubis, d’un rouge sang profond donc, et l’impression de puissance qu’elle donnait a Laura lui firent penser qu’elle n’était pas vraiment… Humaine. La jeune fille fronça les sourcils et perdit son sourire pourtant tout le temps présent d’habitude a cette idée. Celle qu’une humaine ne se trouvait pas devant elle… Elle chassa cette idée bien vite en se frappant le front (bah ma pauvre; ça a aucun impact sur ce que tu pense donc c’est totalement inutile de faire ça ^^) et repris un sourire lumineux, du type de ceux fait pour donner de la chaleur au cœur des gens. Cette petite fille en avait besoin plus que d’autre, vu son état. Laura entendit sa cousine saluer la petite fille, et la regarda, juste comme ça. Elle, elle n’avait pas l’air très commode non plus (la Tian Zi aussi appelée Pleasance ici XD), tout comme Ciel qu’elle et Lisa venait de rencontrer. La jeune fille laissa ses pensées s’égarer quelques secondes, puis se reprit, et adressa quelques mots a la petite fille d’environ une dizaine d’année qui se trouvait devant elles.

« Bonjour, ça va? Tu as faim? Tu t’appelle comment? Moi c’est Laura, et la blonde a coté de moi c’est Lisa. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit peu froid.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un petit peu froid.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler :: || OTHERS PLACE || :: La Foret-
Sauter vers: