Forum Rpg basé sur le manga Kuroshitsuji
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prez of WW [ terminée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vanderbaugard Wilson

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Prez of WW [ terminée ]   Ven 17 Avr - 0:46

Who I am;

    Nom : Vanderbaugard
    Prénom : Wilson Wilfreed
    Surnom : WW ( seulement pour les rps, pas en dialogue )
    Age : 17 ans
    Date de naissance : Il y a plus de 100 ans ( je vais expliquer... )
    Lieu de naissance : Roumanie & Londre
    Sexe : Masculin
    Profession : Compte ( Bah quoi ? )
    Situation financière : Très riche.
    Statut : Blue Blood
    Classe sociale : Noble



Physique & Attitude;

    Douceur et gentillesse. Voilà ce qui de prime abord caractérise ce personnage. Ô bien sûr il ne fait pas preuve d'altruisme car ce n'est pas dans sa nature, mais jamais il ne se montrera violent au moqueur. Il est juste d'une neutralité absolue. Il n'aime pas se mêler aux autres et il mène une vie très solitaire, enfermé dans son monde ou rien de ce qui peut se voir n'existe. Et même en proie au goût de la solitude, il ne peut nier aimer le contact, car pour lui sentir est sa seule manière de voir. Il est fasciné par le toucher, par les images qui se dessinent sur ses iris qui semblent aveugles. Toucher un visage est quelque chose qui lui semble extraordinaire, la douceur de la peau est fascinante... Car dans son moindre détail il pourrait décrire celui qui lui fait face psychologiquement. Pour lui la beauté intérieur vous l'aurez compris est importante. Il a un visage d'adulte orné de grand bleus triste et baissé vers le sol, il a une peau claire et fine qui marque facilement les coups et ne cicatrise pas facilement. Il a des cheveux blond au reflet blanc, plutôt grand et mince son physique va avec son caractère fragile. Il porte de nombreuse marque qui semble être des cicatrices éparpillé un peu partout sur son corps. Il se cache derrière des vêtements trop simple et commode, il se fait discret. au possible. Une blanchâtre attitude et une sensibilité profonde, la phrase caractéristique de ce personnage. Au delà de la douceur, ce qui frappe chez l'adolescent est sa relative étrangeté. Il est évident qu'il n'a jamais été quelqu'un de tout à fait "normal". Il est trop calme, trop pur, trop doux. Quelque chose se cache derrière ce regard vert. Mais on ignore quoi. Quelque chose que personne n'a jamais dit de peur d'envoyer cette âme aux enfers. On ne peut que pardonner à ce doux visage. Mais non, décidément quelque chose cloche. Il arrive parfois que dans l'ombre, un sourire étrange dévoile cette autre part de lui-même. Il en a tout à fait conscience, c'est son vrai lui. Celui qu'il dissimule si jalousement aux yeux des autres. Son petit monde, sa petite...folie. Particulier et parfois insensible. Il ne viens pas en aide aux personnes dans le besoin, il passe devant sans les regarder. Les mendiants sont monnaies courantes et il les ignore comme toutes les personnes qu'il côtoie. Ô bien sûr si quelqu'un sollicite son aide il le fera de bon coeur, mais ça reste quelque chose d'exceptionnel. On ne peut cependant pas dire qu'il est égoïste. Loin de là. Il semble simplement appartenir à un monde qui n'est celui de personne à part le sien. En total décalage avec ce qui l'entoure, il en a toujours été ainsi. Une évidence certaine écrit qu'il restera toujours et totalement dévoué à son "il"... C'est un euphémisme de dire qu'il ne se lie à personne d'autre à part son " il " Ainsi il ne cônit pratiquement rien des sentiments amoureux. Peut-être un certain attachement avec l'un des servants de son établissement, mais rien de bien transcendant. Il est mort intérieurement alors à quoi bon, c'est ce qu'il se répète. Il n'est pas comme les autres, et il sait pertinemment qu'il n'admettra que difficilement un "vivant" dans son univers à l'arrêt. Très en avance et mature il joue son rôle comme au théâtre pour ne pas se trahir. Il a su rester humain, c'est indéniable. Car il est convaincu d'être mort. La froideur de sa peau laisse parfois entendre à d'autre qu'il 'n'est plus vivant, mais ce n'est pas le cas. Il cultive ce mystère autour de lui. Il ne veut pas qu'on s'attache, simplement qu'on l'oublie, qu'on le laisse dépérir, jusqu'à disparaître complètement. Être mort intérieurement ce n'est pas être débarrassé de ses tourments. Car le jeune homme souffre, comme tous ceux qui ont un jour foulés le sol de ce pensionnat. Très discret, jamais il ne viendra s'en plaindre. De son "vivant", il ne s'est jamais confié. Il était un être lisse si bien qu'il était parfois difficile de comprendre pourquoi il fut envoyé ici, son caractère avait drôlement changé un jour, pour devenir ce qu'il est aujourd'hui.

    Aime/Déteste [10 lignes]:Ce personnage aime particulièrement prendre soin des personnes craintives et qui n'ont pas confiance en elle. Un sentiment particulier le sépare à cause d'une mauvaise expérience de la classe ouvrière. Concernant ceux-ci, il préfère les éviter. Il n'aime pas spécialement se retrouver face à eux de peur d'être prit à défaut ou qu'ils s'énervent rapidement. Mais loin de réagir comme un enfant en s'échappant dans les couloirs, il se montrera simplement distant, un peu froid, mais sans jamais montrer le moindre signe d'irrespect. Loin d'être craintif, il aime seulement le calme et ne cherche pas les ennuis. Il a une fascination pour tout ce qui est paralysé. C'est un enfant du voyeurisme. Il aime le contraste éternel des choses arrêtées.. Tout ce qui est attaché et ligoté et qui rappel cette période de l'année à sa mémoire. Il n'a jamais craint les retours de flamme. Cet aspect de la personnalité est un cadeau qu'il n'ouvre qu'en solitaire. Mais c'est si loin de lui désormais. Le jeune homme est liée à l'arrêt, mariée à la paralysie. Elle lui a été presque fatale, simplement, dans son esprit, il l'a seulement rejoint.



Histoire ;

    Origine :Le Compte de Vanderbaugard descend d'une famille très riche en Angleterre. Sa fortune est sans égal, celle de la reine pourrait transpiré, sa cheville est dépassée. La famille est très respecté à la coure royale, si bien que le père de notre chère personnage faisait mine d'être le confident de la reine elle même. Depuis la mort du compte, le père de notre personnage, le fils pris la tête de se petit empire, la reine reste très attachée au compte de Vandebaugard, tout génération confondue. Il en est ainsi désormais et notre héros bénéficia de plusieurs avantages, notamment les dîners royale et tout autre coquetterie.
    Famille : La famille n'est pas très grande. Entre autre les grands parent moururent très tôt. Et la mère rendit son dernier souffle quelques années après la naissance de son fils, notre héros. Ainsi ce dernier n'a pas connaissance de l'amour maternel ( encore moins paternel ) Le père éleva seul et à l'aide de ses servantes ( dont il profitait chaleureusement et discrètement ) ses deux enfants, notre héros et sa soeur cadette.
    Histoire [30 lignes]: Ce personnage aurait pu avoir une vie bien terne et morne, il jouissait d'une certaine puissance. Mais non, il profitait de la vie comme de son statut. De part sa classe sociale, tout comme son père il profitait de ses servantes et servants. Machiavélique il profitait des filles, il fit couler beaucoup des larmes, il produit beaucoup de tristesse. Son père n'était pas l'exemple à suivre et pourtant, Bison avait pris exactement le même chemin que son propre père, le major d'homme fermait en quelque sorte les yeux sur la situation et faisant en sorte qu'aucun bruit ne s'écoule jusqu'en dehors des murs du château de la célèbre famille, le nom des Vanderbaugard était toujours glorieuse. C'était un épais mur blanc de cire qui se dressait devant l'extérieur, la bougie à l'apogée, les larmes tout comme la cire coulait à flots dans ce chateau... Jusqu'au jour ou Bison eu assez des servantes qui passaient, le major d'homme faisait en sorte d'engager des servantes toujours plus laide les unes que les autres. C'était une glorieuse idée, car les ébats du père et du fils s'atténuaient. Bison était énervé après son major d'homme, il lui en voulait de lui avoir fait ça, lui, le grand et beau Bison Wilfrid Vanderbaugard. Sa vengeance n'en serait que plus terrible. Un soir il entra dans la chambre du major d'homme, un couteau à la main et vint jusqu'au pied du lit de celui-ci. Le valeureux travailleur dormait à point fermé, il ne portait rien au dessus de la ceinture, hormis cela il arborait un caleçon rayé de teintes vertes et rouges pâles. Bison s'approcha doucement, il était stresser et avait lui même peur, il ne savait pas exactement ce qu'il faisait, au dernier moment, alors que la lame caressait la peau du major d'homme avec douceur, Bison se retourna et s'apprêta à partir. La personne endormie se lev d'un seul coup et rattrapa Bison par la main, il le ceintura rapidement avant de faire tomber le couteau. La situation dégénéra très vite, le major d'homme était à bout, Bison n'était pas insensible aux corps du garçon... Le major d'homme était couvert de bleu à se moment là, il souffrait et c'est avec impuissance qu'il suppliait son maître de délaisser son étreinte. C'était bien une relation et une pénétration qui avait lieux dans la chambre du major d'homme. À ce moment le major aurait tout fait pour résister, même si en temps normal il n'aurait pas été si négatif... Mais c'était violent, et il ne voulait pas de ça, c'est ainsi que naquis le pacte... Un pacte fut scellé et pour toujours le fils du compte changea, le fils du compte mourra. Un ancien et vieux démon avait entendu les prières funeste du major d'homme dans sa faiblesse et son ébat. La scène fut atrocement violente. Le major d'homme a lui même de vague souvenir sur ce qui c'est passer cette nuit là, tout c'était dérouler si vite et les nombreux évènements c'étaient enchaînés les uns aux autres. La présence funeste, le démon que la major d'homme avait invoqué n'avait pas de réel présence physique. Il tua Bison en prenant le contrôle de son corps. Le major d'homme avait les yeux couverts de sang, il était bien jeune et une horrible scène ne pouvait le laisser sans maux. Un nouveau regard abîmait les yeux de son maître, Bison Wilfrid Vanderbaugard était une coquille vide, l'âme qui était né avec ce corps n'existait plus, elle avait été dévoré. Le corps du fils du baron aurait pu devenir une simple coquille vide, un pantin sans marionnettiste en somme. Mais le démon en avait choisi autrement, il avait été invoqué pour servir son maître et pour cela, il lui fallait un corps. Il avait posséder le corps de WW et avait dévoré son âme pour prendre le contrôle du corps et sauvé le major d'homme. Le lendemain la personnalité de Bison changea à tout jamais, personne ne comprenait que cette ignoble personne puisse changer en une nuit. Ce caractère puéril et exécrable avait subitement changé en quelqu'un d'autant plus agréable. Ce n'était pas la même personne, c'était le même corps, mais intérieurement il n'y avait plus rien. Le fils du compte était mort et c'était un démon qui avait remplacé son âme. Tout avait changé. Le major d'homme avait pris ces distances et il était resté très discret sur les évènements. Il se sentait en quelque sorte responsable de ce démon qu'il avait invoqué, il se sentait également responsable de la mort de son maître, le vrai WW. Le démon invoquer semblait posséder une intelligence, voir une sensibilité, il restait amer au sujet du major d'homme qui était son maître, c'était triste qu'il pleure en silence... Le pacte qui liait le maître à un de ses servants. Les rôles étaient donc inversés. Mais le démoniaque serviteur était spécial, son statut... Il est spécial, tout comme son maître le major d'homme. Un démon sentimentale, c'était drôle... Deux années passèrent et entre temps la petite fille du compte avait été retrouvée morte mystérieusement près du jardin, personne n'avait su expliquer ce décès, la petite avait une large plaie au niveau du coeur, apparemment elle n'avais pas souffert... Bison n'avait pas été chagriner par la perte de sa petite soeur, après ce n'était pas sa petite soeur, il était un démon, c'était la soeur du corps dont il était le propriétaire. Tout le monde avait été étonné de part cette réaction et le caractère de Bison semblait changer de plus en plus... Six mois plus tard se fut le patriarche qui mourra de chagrin, bien qu'il était un montre de profiter ainsi de l'épicurisme et du plaisir sexuel, il aimait sa femme et sa fille plus que tout, la mort de cette dernière lui causa trop de tourment. Il préféra se donner la mort à vrai dire, mas ce n'est pas la version officiel, chut... C'est le jour du passage de pouvoir que commence notre histoire, l'histoire d'un démon profond et sentimentale.


& Myself ;

    Prénom ou Pseudo : Sora334
    Votre niveau Rp : Moyen
    Présence sur le forum : Le WE
    Comment avez-vous trouvé le forum ?: Sur le forum de KHR
    Code du règlement : code Okay by Law'


Spoiler:
 


Dernière édition par Vanderbaugard Wilson le Sam 25 Avr - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Leighton
Admin Psycopathe || Duke of Queensberry
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Prez of WW [ terminée ]   Dim 19 Avr - 20:55

Tout d’abord bienvenue sur BB*

Ensuite, il y a quelques petites fautes de frappes qui se sont glissées dans le texte. Un simple relecture devrait en arrivé à bout. De plus s’il est né il y a plus de 100 comment pourrait il avoir 17 ans? A moins que ce ne soit qu’en apparence? Mais là, je chipote bien entendu. Et le lieu de naissance aussi... Il est soit à Londres soit en Roumanie... Je le vois mal naître dans deux endroit? Logique non? Ou alors ais je mal comprit... Ce qui peut être entièrement possible : ).

Donc quelques rectifications à faire et puis, la fiche pourra être validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-butler.forumactif.com
Vanderbaugard Wilson

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Prez of WW [ terminée ]   Ven 24 Avr - 19:01

As tu lues ma chêre présentation mon ami Lawrence ?
Sinon tu saura que mon personnage est un démon dans une peau d'humain. Le petit vivant du commun des mortels, la petite coquille vide existe bien depuis 17 ans et a vu le jour à Londre. Evidement le démon qui a revetit sa peau est né en Roumanie il y a plus de 100 ans ( chercher la référence... ) Sinon je ne daigne pas certaines fautes que je décide de corriger !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lawrence Leighton
Admin Psycopathe || Duke of Queensberry
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Prez of WW [ terminée ]   Dim 26 Avr - 11:22

Bien entendu que j'ais lu la présentation >___>
Enfin bref... Après relecture, je dis Fiche Validée
Bon jeu parmi nous ; )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-butler.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prez of WW [ terminée ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prez of WW [ terminée ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Butler :: || BEFORE PLAY || :: The Beauty & The Beast :: Validées-
Sauter vers: